Uni-Logo
Sektionen
Sie sind hier: Startseite Veranstaltungen Alain J. Lemaître: La France et le repli identitaire: le mythe de l'identité nationale

Alain J. Lemaître: La France et le repli identitaire: le mythe de l'identité nationale

— abgelegt unter:

Vortrag aus der Reihe "La France en crise"

Was
  • Vortrag
Wann 26.04.2017
von 19:30 bis 21:00
Wo Haus zur lieben Hand, Löwenstraße 16, 79098 Freiburg, Großer Saal
Termin übernehmen vCal
iCal

Die Veranstaltungsreihe wird gefördert von NovaTris und dem CRESAT (Centre de recherche sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques) der Université Haute-Alsace in Mulhouse.

Diese Reihe trägt das Label von Eucor-The European Campus.

Mehr Informationen zum Konzept der Vortragsreihe finden Sie hier.

Alain J. Lemaître ist Professor für moderne Geschichte und Beauftragter der FSESJ an der Université de Haute Alsace Mulhouse.

La nation française est le résultat d’une lente construction historique qui commence au Moyen Âge et se poursuit sans discontinuité jusqu’à la fin du XIXe siècle. Elle s’identifie depuis la Révolution française à la communauté de citoyens qui détiennent la souveraineté. Son identité se fonde en effet sur un ordre politique qui trouve son expression dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Le modèle républicain considère que tous les individus jouissent des mêmes droits sans jamais se référer à leur appartenance culturelle d’origine. Il s’oppose en théorie au communautarisme.

A l’époque contemporaine, deux conceptions antagonistes de la nation s’affrontent. L’une se réfère au modèle républicain, la seconde se pose en doctrine d’exclusion. Le heurt de ces deux conceptions a marqué l’histoire française au XXe siècle. Le repli identitaire sinon la violence nationaliste, ou les revendications ethniques ou religieuses, qui progressent aujourd’hui renversent les modèles d’intégration et contribuent à détruire la démocratie.

On s’interrogera sur la fonction de cette identité nationale, rattachée à une tradition, objet d’une sacralisation, sur un ordre national qui se matérialise à travers des pratiques politiques, juridiques, économiques et prétend se confondre avec une identité culturelle par ses institutions et ses symboles ; et on rappellera que si l’identité nationale est une fiction, la nation définie comme une communauté de citoyens implique un principe de solidarité : c’est-à- dire l’aptitude à s’identifier à autrui et à se doter d’institutions qui devraient garantir les libertés individuelles et collectives.

 

Kontakt
Geschäftsführung
Veranstaltungen, Öffentlichkeitsarbeit
 
Dr. Barbara Schmitz
Tel.: 0761 / 203 - 2008
Fax: 0761 / 203 - 2006
 

 

« Juli 2017 »
Juli
MoDiMiDoFrSaSo
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Benutzerspezifische Werkzeuge