Sie sind hier: Startseite Veranstaltungen Walter Bruyère-Ostells: La …

Walter Bruyère-Ostells: La France en Afrique : des réseaux Foccart aux efforts de recomposition de l'influence française (1960 à nos jours)

Vortrag im Rahmen des Forschungskolloquiums am Frankreich-Zentrum und in Kooperation mit dem Seminar für Wissenschaftliche Politik
Wann 12.12.2022
von 19:15 bis 21:00
Wo Max-Kade-Auditorium 1
Termin übernehmen vCal
iCal

 Bruyère-Ostells.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La France met en place un système pour maintenir son influence postcoloniale en Afrique dès les indépendances en 1960. Ce système repose sur des représentants de l'Etat français auprès de partenaires africains, étatiques ou non-étatiques. Il est mis en oeuvre par Jacques Foccart (réseaux Foccart) ; dénoncé à partir des années 1980 sous le terme de Françafrique, ce système est profondément remodelé dans l'après-guerre froide mais continue à peser dans les faits et dans les représentations de l'action de la France sur le continent : ces recompositions ne donnent cependant pas lieu à ce jour à une nouvelle doctrine solide des outils d'influence de la France en Afrique.

Walter Bruyère-Ostells est professeur en Histoire contemporaine à Sciences Po Aix et directeur de la recherche historique au Ministère des Armées. Il travaille sur les combattants non-conventionnels (mercenaires, volontaires armés, forces spéciales) notamment en Afrique. Il a notamment publié Histoire des mercenaires (Tallandier, 2011) ; Dans l'ombre de Bob Denard (Nouveau Monde éditions, 2014 et réédition en poche 2016) ; Volontaires armés. Ces Français qui ont combattu pour une cause étrangère depuis 1945 (Nouveau Monde éditions, 2017) et Le COS: histoire des forces spéciales françaises (Perrin, 2022).

 

Der Vortrag findet in französischer Sprache statt, interessierte Zuhörerinnen und Zuhörer sind herzlich willkommen.

Der Eintritt ist frei, eine Anmeldung ist nicht erforderlich.

Das Max-Kade-Auditorium 1 befindet sich in der Alten Universität, der Eingang erfolgt über die Brunnenstr., hinter der Universitätskirche.